Partagez | .
 

 Choi Hak Kun + coming soon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Choi Hak Kun
avatar

AFFICHER LES INFOS
avatar : Oh Sehun
avec nous depuis le : 23/03/2016

informations en vrac : choi hak kun ; né à séoul ; 23 ans ; bisexuel ; célibataire pour l'instant ; fumeur ; un tatouage sur le bras ; pas très riche, même moyen, modeste; diplôme équivalent du bac ...

À L'ÉCOUTE DES AUTRES + AUTORITAIRE + CONFIANT + BAGARREUR + COURAGEUX + CASSE-COU + CURIEUX + FROID + DÉBROUILLARD + IMPATIENT + ÉCONOME + IMPRUDENT + LEADER + IMPULSIF + MALIN + LAXISTE + OPTIMISTE + MÉFIANT + OUVERT D'ESPRIT + MYSTÉRIEUX + PROTECTEUR + REBELLE + SOCIAL + SOLITAIRE

pratique le parkour ; a les cheveux blonds (ça renforce son image de rebelle oh yeah) ; 1m84 ; 63kg ; yeux bruns ; tient bien l'alcool ; adore les cochonneries à manger et à boire ; quelques cicatrices par-ci par-là ...
j'ai posté : 128
mes points : 395

me joindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Choi Hak Kun + coming soon   Mer 23 Mar - 11:09

Choi Hak Kun
featuring Oh Sehun


nom Choi + prénom(s) Hak Kun + date de naissance 12/04 + lieu de naissance Séoul + âge 23 ans + orientation sexuelle bisexuel + statut célibataire + classe sociale plutôt moyenne, voire pauvre + études et/ou métier pion dans plusieurs universités de Busan
goûts boissons + tient bien l'alcool ; aime les sodas, les cochonneries à boire, il s'en fiche il n'a pas de soucis particuliers de santé / habits + il s'habille pas spécialement à la mode, mais son style est quand même stylé ; il porte le plus souvent des jeans serrés, et en haut, ça dépend du temps et des températures mais il aime bien être à l'aise dans ce qu'il porte / nourriture + il mange de tout, mais a un penchant évident pour la viande ; il n'est pas bien difficile, mais détrompe-toi, c'est parfois compliqué ces gens-là hm

taille 1m84 + poids 63kg + couleur de peau claire + couleur des cheveux noirs au naturel, blonds souvent + couleur des yeux bruns + corpulence fine, légèrement musclé + signes particuliers il a gardé quelques cicatrices de ses combats de rues ; il a un tatouage sur le bras ; il fume la clope

à l'écoute des autres + autoritaire + confiant + bagarreur + courageux + casse-cou + curieux + froid + débrouillard + impatient + économe + imprudent + leader + impulsif + malin + laxiste + optimiste + méfiant + ouvert d'esprit + mystérieux + protecteur + rebelle  + social + solitaire



il est né à Séoul, dans des quartiers malfamés et très peu fréquentés par la population vivant en dehors. Des quartiers de dealers, de drogues, de prostituées, d'argent facile et de castagne à gogo.
______________________


Sa mère est morte d'une overdose ; elle se prostituait et se droguait à longueur de journée. Son père, lui, s'est contenté de fuir un beau jour. Hakkun ne sait même pas s'il est mort ou pas, mais il s'en fiche pas mal.
______________________


Il a consommé plein de trucs étant adolescents mais les a arrêtés très vite en se rendant compte que ça le rendait fragile ; il ne voulait certainement pas finir comme sa mère, il se contenta de la clope.
______________________


à 17 ans, un flic le prit sous son aile et l'aida à se remettre dans le droit chemin ; il lui apprit à se défendre et quelques morales de la vie qu'il ne devait jamais oublier. depuis, il le respecte, même s'il n'a plus de contact avec.
______________________


il est à Busan depuis un an et essaie de vivre une vie normale, même si ce n'est pas facile tous les jours ; il a un petit boulot et se débrouille plutôt bien ; il peut apprendre à se connaître et définir ses passions ce qui le rend plus ouvert avec les autres, bien qu'il ait encore du mal ...
______________________


il pratique le parkour depuis pas mal de temps déjà ; il a apprit bien avant de venir à Busan, et il aime particulièrement le pratiquer n'importe quand, qu'il y ait du monde ou pas, il se sent libre de cette façon et il n'est pas prêt d'arrêter.
______________________


______________________


pseudonyme O'Daim âge 20 présence sur LYL tous les jours normalement des commentaires ?  hihi

hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hihi  hehe  hehe  hehe  y  y  y  y        hmhm  hmhm  hmhm  hmhm  comon  comon  comon  comon  luv

olé  olé  olé  olé  olé

Code:
Oh Sehun (.) <a href="http://lyl-bbey.forumactif.org/u2">@Choi Hak Kun</a>

©️ O'DAIM


L I V E Y O U R L I F E
Choi Hak Kun
avatar

AFFICHER LES INFOS
avatar : Oh Sehun
avec nous depuis le : 23/03/2016

informations en vrac : choi hak kun ; né à séoul ; 23 ans ; bisexuel ; célibataire pour l'instant ; fumeur ; un tatouage sur le bras ; pas très riche, même moyen, modeste; diplôme équivalent du bac ...

À L'ÉCOUTE DES AUTRES + AUTORITAIRE + CONFIANT + BAGARREUR + COURAGEUX + CASSE-COU + CURIEUX + FROID + DÉBROUILLARD + IMPATIENT + ÉCONOME + IMPRUDENT + LEADER + IMPULSIF + MALIN + LAXISTE + OPTIMISTE + MÉFIANT + OUVERT D'ESPRIT + MYSTÉRIEUX + PROTECTEUR + REBELLE + SOCIAL + SOLITAIRE

pratique le parkour ; a les cheveux blonds (ça renforce son image de rebelle oh yeah) ; 1m84 ; 63kg ; yeux bruns ; tient bien l'alcool ; adore les cochonneries à manger et à boire ; quelques cicatrices par-ci par-là ...
j'ai posté : 128
mes points : 395

me joindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Choi Hak Kun + coming soon   Mer 23 Mar - 11:09
long story

Choi Hak Kun. Il ne savait pas pourquoi on lui avait choisi ce prénom, et parfois il se demandait s'il avait une signification particulière pour ses parents. Si un jour, ils avaient daigné le regarder comme un enfant et non un meuble. Il est né dans un hôpital public quelconque de Séoul, et y a vécu depuis lors.

Il était un enfant calme et sans problèmes, malgré la vie qu'il avait chez lui. Sa mère se piquait et était la plupart du temps avec des hommes dans sa chambre à faire des choses que Hakkun entendait malgré le fait qu'il bouchait ses oreilles ; et son père … il ne savait pas vraiment où il était. Il ne le voyait jamais, et aujourd'hui, il en a même oublié son prénom, son âge et son visage. Il ne rentrait que rarement, et le gamin s'était toujours demandé à quel moment on allait le regarder et jouer le rôle de parent.

Il a commencé à traîner dans les rues dés son plus jeune âge, dés qu'il sut se débrouiller seul. Il passait son temps chez des copains qui n'avaient pas une meilleure vie que lui et qui pouvaient inviter sans limite des camarades pour glander sur le canapé et mater la télé.

À l'adolescence, il connut les joies de la cigarette, du shit. Son nez en sentit des poudres blanches douteuses, mais il n'en prit que très peu de temps, remarquant que cela détruisait le peu de conscience qu'il avait. Il perdait pied, il le savait, il se grillait le cerveau volontairement juste parce qu'il ne connaissait pas de limites. Il ne savait pas vraiment ce qui était bien ou mal ; il dut essayer toutes sortes de drogues pour découvrir que, finalement, sa mère n'allait pas faire long feu. Et lui non plus, s'il continuait dans cette voie.

Il eut des relations, des amis, des ennemis ; il connut les joies des combats de rue, des nuits sans sommeil, des vols dans le porte monnaie de sa mère indifférente et parfois, il parvenait à piquer dans les vestes de son père. Jusqu'au jour, où ce dernier ne rentra plus du tout. Peut-être était-il mort, ou s'était-il enfui seul ou avec une autre nana. Hakkun n'en avait aucune idée mais il s'en balançait. Il passait ses nerfs sur les gens, dés qu'on le faisait chier un peu trop longtemps ou souvent, il cognait. On avait tellement peur de lui et de sa bande qu'on fermait sa bouche, au risque de se faire démonter le jour suivant. Il se fit tout de même choper à maintes reprises par les flics, qui à force de voir son visage, ne faisaient même plus attention.

Un quartier malfamé, des noms et des visages connus, des situations à déplorer, les flics de cette rue voyaient tous les jours la même chose, et malheureusement, les gamins n'étaient pas à blâmer. Ce fut d'ailleurs un jeune flic qui le prit sous son aile un jour, alors qu'il avait refusé de le laisser sortir de sa cellule. Hakkun avait 17 ans lorsque enfin, quelqu'un le regarda dans les yeux pour lui dire qu'il pouvait avoir une vie meilleure, qu'il devait se poser des limites et ne pas se laisser influencer par son quartier. Il ne fut pas aisé de le contenir, cela prit bien trois ans avant que Hakkun ne revienne plus ou moins dans le droit chemin.

Il avait fini le lycée depuis deux ans déjà, et, ne voyant pas l'utilité de continuer les études, parce que de toutes façons, il n'avait pas les moyens, il se laissa former à des techniques de combat, de défense et il apprit également à ne plus réagir avec autant d'impulsivité. Cette homme, de 5 ans son aîné l'avait énormément changé et Hakkun avait cessé les substances illicites et diminuer la consommation de clopes. Sans pour autant être capable d'arrêter la nicotine.

Il prit la décision de quitter sa vie de merde lorsque sa mère décéda. Il entrait dans l'appartement, et allait la saluer comme à son habitude, sauf qu'il n'entendit rien. Pas de lit grinçant, pas de gémissements répugnants, pas de voix rauque qui donnait une réponse. Seulement un silence morbide et inquiétant. Son courage le mena à pousser la porte de la chambre de sa génitrice. Leurs yeux se rencontrèrent pendant de longues minutes, sans qu'aucun ne cille. Elle était allongée nonchalamment sur son lit défait, les yeux écarquillés, la joue collée sur le matelas, la bouche ouverte, aussi blanche qu'un cadavre. Hakkun ne ressenti aucune peine à la retrouver morte aussi vulgairement. Après tout, elle l'avait bien cherché et cela l'étonnerait beaucoup qu'elle ait eu un jour des regrets concernant son existence.

Il se fichait pas mal de ce que son corps avait pu devenir, s'il avait pourri ou si un voisin avait osé entrer dans l'appartement en voyant la porte ouverte, mais il était simplement parti sans même se retourner. Il prit le soin de lui voler son argent avant de la quitter, ainsi que les clopes qui lui restaient dans son tiroir, puis il prit le premier train pour une destination différente. Il voulait changer de vie, ne plus vivre son passé au quotidien. Il avait décidé d'avancer, et pour cela, il devait rencontrer de nouvelles personnes, et vivre d'une meilleure façon.

© O'DAIM


L I V E Y O U R L I F E
 

Choi Hak Kun + coming soon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Sung-Bong, 21 ans une voix admirable
» Journal de Choi Hye Sung
» No Limit 2 coming soon !
» Besoin d'aide choix de teinte
» GREEN DAY - U2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L I V E Y O U R L I F E :: 
Personnage
 :: Présentation :: Validé(e)s
-